dimanche 9 juillet :hrafntinnusker/alftavatn

                                                  

                                                

7.20: on a eu froid cette nuit!

 

Départ à 10.10 : on  a bien réfléchi, et on décide de continuer. Après tout, il ne reste que 45 km à faire !!!!!

                                       

On continue alors le trek, et on continue alors,  à traverser la neige, on continue alors,  à s'enfoncer!

                                           

Mais le moral est meilleur,  car le ciel est bleu, et la route est moins difficile que la veille, c'est à dire, moins pentue!

On souffre donc carrément moins et on en profite un peu plus!

                                   

Ensuite, on fait une grosse pause tout en haut des montagnes (d'ailleurs on se demande à chaque fois si derrière celles-ci, il y a encore une côte, on si on va enfin, redescendre!!).

                             

La vue d'en haut est époustouflante  et on voit même au loin, la hutte!

                                          

Après ça, on commence à descendre! Enfin:!!!

Et les paysages, change au fur et à mesure qu'on marche.

Ils sont moins colorés, plus vert, et moins enneigé, et avec davantage de lac et de court d'eau! Et parfois, sur le chemin, on continu à voir des fumerolles qui puent l’œuf pourri!

                              

Sinon, sur la route, on fera la rencontre d’une petite ice cave.

Par hasard, en marchant sur la neige, le pied de Mickaël s'enfonça tout d'un coup, jusqu'au genoux! Ca fait peur au début! En fait, en dessous, il s’agissait d’une ice cave!!

Bon, on ira la voir juste au bord, car on ne sait jamais, on a peur que ça s'écroule sur nous si on l’explore davantage!

Ou alors que des personnes nous tombent dessus!

 

              

En tout cas, on apprécie davantage le trek qu'hier. Disons, qu'il est moins pénible!

Sinon, après ça, on rencontre un premier gué.

                

On essaiera alors avec l'aide de 2 français, de faire un ptit barrage pour passer dessus. Mais sans trop grand succès.

On y passera alors, avec nos chaussures et moi un bâton, pour mieux tenir en équilibre!

 Mais cela ne m'a quand même pas empêché de mouiller un peu ma chaussure!!

 Et en plus, après cette traversée, on devait monter une montagne d'argile bleue!

Qui se collera bien évidemment à mes pompes!

 

Et derrière tout ça, une méga descente! La descente aux enfers en fait!

 Car cette descente interminable fut épuisante pour nos genoux et surtout parce qu'on skiait sur des pierres qui roulaient en même temps qu’on descendait! Marche en canard obligatoire, en slalomant!

 C'est très fatigant,  surtout avec un gros sac!rrrrrrrrrrrrrrrrrrr

Mickael en a ras le bol!! Là, c'est moi qui le soutient et qui l'encourage!!!Chacun son tour!!!

                           

Après quelques pertes d'équilibre et quelques glissades, on se fait une ptite pause très appréciable! Une  pause sandwich, sur de l'herbe, avec une vue imprenable!!!

En effet, au loin, on voit le lac alftavatn, et la hutte!

    

Au moins, on voit notre objectif! C'est rassurant!

 

On a une très belle vue d'ici!,

                            

Bon, par contre, après, c'est la traversée du 1er gué du trek pied nu!!!impression : glacé!!!!!!!

Et derrière nous, qui voit on dévaler la montagne "aux pierres qui roulent", et qui maintenant,  vont traverser le gué : 4 cyclistes!!!

Ils sont dingues!!!Ils vont à une sacrée vitesse pour descendre cette montagne casse goule!!!Je me demande comment c'est possible de faire en vélo ce qu'on vient de faire !!!!

 

Sinon, heureusement qu'on a nos ptit patins pour traverser l'eau, c'est pratique sur les cailloux, par contre ça en protége pas du froid!!!

 L’eau est tout de même arrivée à mi mollet!

                    

Après cela, on a eu le droit à un chemin facile (plat) pour arriver à la 1ère hutte!

 La warness, y était très sympa!

On en profite pour faire une ptite pause pomme, devant  la magnifique vue sur le lac bleu et sur les montagnes toujours enneigées, avant de repartir pour s'avancer un petit peu, en allant au 2ème refuge du coin, à 3 km de là!

                      

Au moins, ça nous fera ça de moins à faire demain!

 

il est 16.40, on a quand même mis 5.30 (avec des pauses) pour arriver jusqu'ici, et c'est pas fini!!

                                             

Après ce 1er refuge : un autre gué à traverser avec nos patins,!

Tiens! Des voitures! Ici, il y  a une piste!! On meurt d'envie de faire du stop!

 

Après une petite hésitation de direction, notre chemin se confirme, et on doit retraverser un gué, mais assez large cette fois ci, et le plus gelé, traversé jusqu'alors.

 D'ailleurs, il a la palme d'or de l'eau la plus gelée!

                                                    

En tout cas, on ne retrouvera plus jamais le décor d'hier et d'aujourd'hui!

Certes je le trouve joli, mais moins impressionnant qu'hier.

Je trouve le paysage plus commun puisqu’on n’y retrouve plus, les magnifiques montagnes colorées du début!

 

Au fur et à mesure que l'on marche, les nuages gris avancent.

 Je commence vraiment à en avoir marre du trek, je perds espoir d'y arriver un jour, on en voit vraiment pas le bout!!

 On a beau avancer, on ne voit toujours pas le 2ème refuge!!!Et en plus, les nuages sont assez menaçants!!

                        

Heureusement que Mickael, m'encourage!!!Ça me donne un peu de force!

On a vraiment l'impression que ça n’en finira jamais, on se dit que si c'était à refaire, ce trek, on ne le ferait pas, ou alors d'une autre manière : sans sac ou alors en ce contentant des alentours de landmannalaugar!

Oui, sans sac, cela aurait peut être été beaucoup plus facile, c’est sûr !!!

                              

En tout cas, on s'est aperçu, qu'il y avait un 4*4 spécial trek, qui acheminait les bagages de certains trekkeurs, jusqu'au prochain refuge!!

Donc, là, forcement, ça rend plus facile le trek, et encore plus, si on dort dans les refuges!

                          

Ce serait à refaire,c'est clair qu'on ferait appel aux services de ce 4*4 facilitateur de trek!

 

Ca y est ! Il est 18h, on est arrivé à toute vitesse, motivé par la peur que la pluie ne tombe!!

                               

ici : 800 isk par pers, sans douche (quand je dis sans douche, ça veut dire sans douche gratuite! Les douches sont de 300 isk pour 3 ou 5 min!).

                      

On demande ensuite à la warness qui vit avec ses enfants et ses chiens , s’il va pleuvoir, et là : la réponse qui tue : «  I dont know, maybe! »

Oui, et bien ça aussi j'aurai pu le dire!!!

 

On voit le panneau : 25 km!!! Seulement!!!!!!!Au secours ! Y en a marre! C’est pas un trek! C'est une épreuve initiatique!!!

 

 

Si on peut faire du stop demain, on n’hésitera pas une seconde, tellement le moral et le corps souffre!!

Si seulement on avait pas eu ces sacs de m.....  sur le dos!!!!

 

Montage de la tente, sous un vent violent, mais le terrain est bon, et entouré de pierre.

Le site est sympa, mais forcement moins beau que celui du refuge précèdent, celui devant le lac!

                         

On commence à en avoir vraiment marre (je sais, je me répète !).

Et 3 semaines de camping à se coucher tard et se lever tôt, ça aide pas, à se refaire !

C'est sûr, que si on avait eu un peu plus les moyens, on aurait coupé le camping avec quelques  repos en guesthouse!

                     

Là, 3 semaines de montage de tente, ça devient difficile!

                        

Sinon, on espère que  la pluie ne viendra pas, car on doit encore tenir un peu avec la tente trouée!

 

Couché 22.30

 

                                                                                                                        




Créé avec Créer un site
Créer un site