Mercredi 5 juillet : skogarfoss/Hveragerði/eyrarbakki Raufarholshellir/péninsule de reykjanes (krisuvik, Krýsuvíkurberg, grindavik)

                               

                                

8h, la nuit  a été difficile, c’est qu’on a du mal à trouver sa place pour dormir dans une yaya!

               

après le ptit dej, direction, l'ascension de la chute skogarfoss! Il y a juste un long escalier à prendre et on est déjà en haut! Dommage, qu’il y ait de la brume et du vent, et de la pluie fine!Encore elle!!!!Car le paysage aurait pu être encore plus sympa !!

 

 Direction maintenant, seljalandfoss, la cascade derrière laquelle on peut marcher!

                             

Les cars de touristes sont là, malgré le temps!

                                             

 Passer derrière, donne une drôle d'impression, et les couleurs sur les murs, sont géniales!

et pour la ptite vidéo : cliquer ici

 

                           

Ptit tour ; toujours sous la brume et la pluie ; à hella à selfoss, pour aller à Hveragerði  et ses serres géothermiques!

                   

Mickaël avait envie de voir des bananiers, alors on a demandé à l'office du tourisme. Il nous indique dans un premier temps, une serre qui cohabite avec un magasin de souvenir « l'eden ».

C'est marrant, sur le parking, il y a un petit cratère qui fume!

 

Bon, c'était sympa, mais nous, on veut voir des serres de bananiers et pas des souvenirs et un marchand de fleurs , même si c'etait sympa!!

Alors, on va, comme la femme de l'office du tourisme nous l’avait conseillé, à l'université d'horticulture.

                    

Ca m’a beaucoup plu !!!!!!

En effet, on va à l'université, et comme la femme de l'office du tourisme m'avait dit qu'on pouvait rentrer dans les serres, et bien, c'est ce qu'on a fait! Sans pour autant être sûr qu'on en avait bien le droit!

Bref, on rentre discrètement dans une serre, et là, on se sent transporté dans un autre pays, plutôt tropical, avec des dizaines de bananiers, des cactus, des poiriers; des plants de tomates, et d'autres fleurs et arbustes, qui sentent merveilleusement bon!!

Il fait une chaleur humide là dedans , assez importante, et on est seul!!

Vite, on fait le tour de la serre discrètement (au cas où nous n’avions pas bien compris, et que c’était interdit !!!),c’est génial!!!!Et dire qu’on est en Islande!!!

 

Dehors, il pleut toujours et la brume est toujours là!rrrrrrrrrrrrrr!

On va chercher maintenant  le geyser gryla !

 Mais comme d'hab, un manque flagrant de panneau, nous fait abandonner nos recherches !

 

En tout cas, je garde un bon souvenir de notre exploration à Hveragerði.

 

maintenant, direction eyrarbakki ;pour la réserve naturelle de floi.

Bon, et bien, le temps n’est toujours pas au rendez vous, alors on observe rapidement les quelques oiseaux qu’on peut apercevoir du parking et puis, trouvant ça pas primordial,  on s’arrêtera là pour l’observation. Sinon, on aurait pu marcher le long de la réserve pour en observer d’avantage.

 

Maintenant, Direction la grotte Raufarholshellir!!!

ahhhhhhhhhhhhhh!!! Quel souvenir!!

Dire qu'on a faillit rentrer bredouille, sans en avoir trouvé l'entrée!!!

hihihihii, on en rigole encore!!!!!!

              

Alors je m’explique : il y a toujours de la brume, mais on voit tout de même un panneau près de la route, qui indique que la grotte est derrière le parking! Ok! Mais où est le parking ????!!!!

Alors, on va au loin, car un ptit camion d'excursion vide s’y trouve, alors on se dit que ça doit être la bas, le fameux parking!

Alors on cherche, on marche dans les ptites buttes de laves recouvertes de lichen, on fait plusieurs allers retour autour du ptit camion, mais rien, nada.

 En plus, c'est pas évident de marcher sur ces buttes!!!! 

               

Mais où est cette foutue grotte!

Faut dire que le temps brumeux nous aidait pas à la trouver!!!

Bon, énervé, on décide d'arrêter nos recherches et de rentrer, mais dégoûté, frustré et énervé de savoir qu'elle devait être sous nos yeux!!

                       

Et puis, on repasse devant le panneau qui disait que la grotte était derrière le parking, et je me dis que c'est peut être ça le parking!

 Alors  je vais 20 mètres derrière le panneau, et vous savez ce que je trouve!! La fameuse grotte!! Elle était là, juste au bord de la route derrière ce foutu panneau!!

                 

Et on a failli passer sans la voir!!!

Ils n’auraient pas pu mettre plutôt un panneau, disant, «  c'est ici la grotte » plutôt qu’un panneau qui dit , que la grotte est derrière le parking, et en fait derrière ce panneau ????!!!Franchement!!!La honte si on était reparti sans l'avoir vu!!Et pourquoi le camion c'était garé plus loin, hors du parking , pour nous mettre sur une mauvaise piste???!!!

            

Bon, finalement, on descend dans la grotte, et puis on se rend rapidement compte, qu'il faut certainement marcher un ptit bout, pour vraiment être dans la grotte (longue de 1300m), car il y avait 3 puits de lumière à traverser (lié à des effondrements) avant de vraiment commencer!

 

Et comme ça n'avait pas l'air facile d'accès et que c'était glissant par la pluie, qui continuait de tomber, on s'est arrêté là!

         

Et on en est vite reparti,  direction krisuvik, la péninsule de reykjanes!

 

La route pour y aller, n'est pas terrible, c'est normal, on a quitté la route numéro 1 .

 Par contre, le temps se découvre enfin, et ça, c'est la bonne nouvelle depuis 2 jours!!!!!

                    

vers krisuvik, une petit pause photo :

                      

krisuvik, ressemble à un ptit myvatn, en carrément moins touristique!

C’est à dire un site avec des fumerolles, des marmites de boue, et des couleurs extraordinaires et même plus vive qu'à myvatn, je trouve.

 

On en profite pour prendre un ptit bout du chemin balisé, histoire de voir le site de plus haut.

 La vue y est sympa, sur les fumerolles, la mer,les montagnes et le lac kleifarvatn.

Par contre, nos chaussures sont pleines de boue!

En bas, il y a un grattoir à chaussure, mais il salit plus nos chaussures que le contraire, tellement il en est dejà plein!

             

On ira également faire un tour en face du parking pour aller voir un ptit lac, le lac graenvatn.

 

Bon, on continue notre périple, mais là, en partant du parking avec la voiture; ptit accrochage avec le rocher qui délimitait les places de parking inutilement!

                       

Dire qu'on avait plus qu’un jour à tenir avec yaya !!!! Qu’on devait la rendre nickel demain !!!!!! C’est dommage de l'abîmer sur un parking,  après tout ce qu'on avait traversé!

                

Mickaël est dégoûté, mais, bon, ça aurait pu être pire (surtout si cela avait été moi qui avait conduit tout le long !!!) , elle est juste rayée à coté du feu avant!!

                          

Bon, ca sert à rien de ruminer ça, on décide après cette mésaventure,  de faire un petit détour aux falaises Krýsuvíkurberg.

Mais comme la route est trop pourrie et trop remplie de boue pour qu'on continue avec yaya, alors, on se range sur le bord de cette piste, et on fait le reste à pied, tout en sachant qu'on ne savait pas trop où on s’engageait vraiment, car ce n’était pas prévu dans le programme !

                

 En effet, on ne  pensait pas que c'était si loin, quand on voyait la mer au loin!

Et pourtant, il nous a fallu beaucoup de temps pour y arriver, désespérément!

Il nous a fallu environ 2h aller retour d'un pas soutenu, sur une piste ennuyeuse,  pour aller voir  ces magnifiques falaises rouges, abritant des milliers de mouettes, surplombant la mer!

 

Ça semblait si près, vu de là bas, de là où on avait laissé yaya !!!!

En tout cas, on avait bien fait de la laisser au bord de la route, car ça semblait surtout accessible en 4*4!

 

19.20, en route pour grindavik, pour le camping.

Le soleil est de retour!! Ça fait du bien!!C’est vrai que le moral dépend un peu du temps!!!

                            

Le trajet est agréable; malgré l'état de la route, avec ce champ de lave noir recouvert de lichen, ces montagnes et cette mer!l

                 

Le camping est à coté du terrain de foot, mais par contre ni la ville ni le camping, ne correspondent bien à la description du guide du routard qui est très négative!!

Bien au contraire, je trouve cette ville charmante et non pas « pathétique » !

On s'installe en plus,  sur de la bonne pelouse!Que demander de plus!!!

                   

Arrivé trop tard, on ne paiera pas encore le camping (normalement 500 isk)

 

Couché à 23.30

 

                                                                                                                

 
Afficher la suite de cette page



Créé avec Créer un site
Créer un site